William BLAKE au Petit Palais

gadlu.gif

William Blake (1757-1827) au petit palais du 2 avril au 28 juin 2009.

Pour la première fois en France, le Petit Palais présente une rétrospective très complète de William Blake, le plus romantique des peintres anglais. Exposition hommage à celui qui fût à la fois un poète visionnaire et un graveur d’exception.

Une exposition à ne pas manquer. Quelques 130 œuvres, dont certaines servent à l’iconographie maçonnique, exceptionnellement prêtées par les principaux musées d’outre manche, affirment l’intensité de son inspiration, applaudie en France par André Gide avant André Breton et les surréalistes.

William Blake est le plus célèbre mais aussi le plus secret des génies d’Outre-manche.
A l’instar de Newton, l’une de ses plus célèbres compositions, Blake inscrit l’homme dans un cercle céleste au milieu des nuées, le mesure et se mesure à l’univers cosmique à l’aune d’un compas.

Intransigeant, excentrique, solitaire, Blake proclame avec éclat son exaltation passionnée. Il privilégie jusqu’au vertige le trait néoclassique pour nourrir les pages les plus héroïques de la Bible et de Shakespeare comme de Milton et de la Divine Comédie de Dante.

« L’inspiration et la vision étaient, sont et seront toujours, j’espère, mon Elément, mon Refuge éternel » William Blake

 williamblake.bmp

 

J’aime aussi une autre citation de Blake révélant le caractère initiatique de son œuvre et de son travail.

« If the doors of perception were cleaned every thing would appear to man as it is, infinite. »

« Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l’homme comme elle est, infinie. »

Ou autrement dit :
« Lorsque les portes de la perception sont dégagées. Tout ce qui semblait fini et corrompu apparaît infini et sacré ».

Petit Palais
Avenue Winston Churchill – 75008 Paris
Standard : 01 53 43 40 00

Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf lundi et jours fériés
Nocturne le jeudi jusqu’à 20h pour les expositions temporaires.

Métro : Champs-Elysées-Clemenceau (ligne 1 ou 13) ou Concorde (ligne 1, 8 ou 12)
RER : ligne C, station Invalides ; ligne A, station Charles-de-Gaulle-Etoile
Bus : 42,72, 73, 80, 93

Laisser un commentaire